FAÎTES VOTRE ACHAT PAR ALLOPASS POUR ACCEDER AUX PRONOSTICS !
 

LE DUO DU JOUR

logoNotre annuaire thématique référence les sites de qualité et permet d'obtenir des informations sur chaque site de manière rassurante, rapides et précises. Ces sites, classés par catégories, sont sélectionnés avec soin et rigueur. Les validations sont fréquentes et  minutieusement vérifiées afin d'offrir des sites de qualité avec du contenu pertinent pour les internautes.Sur TURFQUARTE, vous trouverez également les pronostics d'un expert sur les champs de courses depuis 15 ans. Les pronostics n'ont aucun secret pour lui.

 COURSE DU 23/05/ LE DUO DU JOUR 01-05

 

comment debuter

Présentation :

Créé en 1920, le Prix de l'Arc de Triomphe est un monument des courses hippiques. Considéré comme le Championnat du Monde des pur-sang, il se déroule chaque année le premier dimanche du mois d’octobre sur l’hippodrome de Longchamp (il aura cependant lieu à Chantilly en 2016 et 2017 pour cause de rénovation du vénérable hippodrome du Bois de Boulogne).

Conditions de course et préparatoires :

Le Prix de l'Arc de Triomphe est une course internationale de Groupe I offrant une allocation totale de 5.000.000 d’euros. Ce tournoi est réservé aux chevaux âgés de 3 ans et plus, hongres exclus, et se dispute sur les 2.400 mètres de la grande piste de Longchamp (Chantilly en 2016 et 2017, voir plus haut). Selon le règlement, les 3 ans doivent porter 56 kilos et les aînés 3,5 kilos de plus, soit 59,5 kilos. Les femelles bénéficient d’un avantage de 1,5 kilo par rapport aux mâles de leur classe d’âge.

En France, le parcours pour les 3 ans menant au Prix de l'Arc de Triomphe débute traditionnellement à la belle saison par les Prix de Diane (pouliches) et Prix du Jockey Club (poulains), tous deux désormais courus sur 2100 mètres. Poulains et pouliches "classiques" peuvent ensuite s’affronter quelques semaines plus tard lors du Grand Prix de Paris (bien que ce dernier soit la chasse gardée des mâles, aucune femelle ne l’ayant emporté depuis 1949). Début septembre et à trois semaines du grand jour, poulains et pouliches se préparent théoriquement au travers des Prix Vermeille (les pouliches affrontant alors leurs aînées) et Prix Niel (poulains).

Côté chevaux d’âge (4 ans et +), plusieurs épreuves intéressent le Prix de l’Arc de Triomphe tout au long de la saison, comme les Prix Ganay (fin avril début mai), Prix Corrida, Grand Prix de Chantilly, Grand Prix de Saint-Cloud, Grand Prix de Deauville, alors que la traditionnelle course préparatoire pour chevaux d’âge trois semaines avant l’Arc est le Prix Foy.

À l’étranger, de nombreuses grandes épreuves peuvent mener au Prix de l'Arc de Triomphe, comme le Derby d’Epsom (l’équivalent de notre Prix du Jockey Club), les King George VI and Queen Elizabeth Stakes (juillet), le Grand Prix de Baden-Baden mais aussi les Irish Champion Stakes, pour ne citer que les plus connus.

Les chevaux :

Sept chevaux sont parvenus à gagner deux fois le Prix de l'Arc de Triomphe : Ksar (1921 et 1922), Motrico (1930 et 1932), Corrida (1936 et 1937), Tantième (1950 et 1951), Ribot (1955 et 1956) Alleged (1977 et 1978) et Trêve (2013 et 2014). Parmi les autres chevaux de légende ayant marqué cette course prestigieuse, on peut citer Sea Bird (1965), Mill Reef (1971), Allez France (1974), Urban Sea (1993), Helissio (1996), Peintre Célèbre (1997), Montjeu (1999), Dalakhani (2003), Zarkava (2008), Sea The Stars (2009), et Trêve (2013 et 2014).

Les hommes :

Six fois vainqueur, Marcel Boussac est le propriétaire le plus titré. Chez les entraîneurs, le record appartient à André Fabre avec sept victoires. Sept jockeys se partagent la première place avec quatre succès chacun : Jacques Doyasbère, Freddy Head, Yves Saint-Martin, Pat Eddery, Olivier Peslier, Thierry Jarnet et Frankie Dettori, ces trois derniers étant toujours actif.

Record de l’épreuve :

Le record de l’épreuve appartient à la jument allemande Danedream, lauréate du Prix de l'Arc de Triomphe 2011 en 2’24’’49.

Médiatisation et sponsor :

Le Prix de l'Arc de Triomphe fait l’objet d’une couverture médiatique hors norme. Il est diffusé dans plus de 200 pays et de nombreux journalistes du monde entier font le déplacement à Longchamp le jour de l’événement. En moyenne 50 000 personnes sont présentes pour assister à cette course légendaire et font résonner les tribunes au moment de l’ouverture des stalles de départ. Depuis 2008, le Prix de l'Arc de Triomphe est sponsorisé par le Qatar, ce qui a permis de porter son allocation de 2 à 5 millions d’euros. Ce partenariat court jusqu’en 2022, ayant été prolongé en juin 2010. Le Prix de l'Arc de Triomphe est la troisième course la plus richement dotée au monde après la Dubaï World Cup et la Japan Cup.

 

Prix Arc triomphe

Le prix de l’Arc de Triomphe est la plus grande course disputée en plat en France, étant également l’une, pour certain la, des courses les plus prestigieuses au monde. Disputée en octobre sur le parcours classique des 2400 mètres de Longchamp, les meilleurs mâles et femelles âgés de 3 ans et plus se réunissent tous les ans dans les stalles de départ pour obtenir le Graal tant convoité…


Le rendez-vous des grands talents

Longchamp, le plus prestigieux hippodrome de l’hexagone est alors dans sa folie des grands jours, hippodrome datant du milieu du XIXème siècle et étendu sur 55 hectares. Créé en 1920, l’Arc de Triomphe est donc le grand rendez-vous annuel, la course se disputant au sein d’un week-end devenu au fil des années de plus en plus riches en courses du plus haut niveau, les Groupes se succédant et permettant à la majorité des catégorie d’âge et de distance d’exercer leurs talents.
 

L’arc, l’aboutissement d’un rêve, mais aussi d’une minutieuse préparation !

Pour en arriver à ce grand moment de bonheur, le simple fait pour certains éleveurs, propriétaires, entraîneurs ou jockeys d’être au départ étant déjà un aboutissement, les meilleurs purs sang auront du faire leur preuve et prouver leur forme. Plusieurs préparations sont possibles afin de peaufiner sa condition pour le Jour J, les mâles de 3 ans passant par les préparatoires au Jockey-Club puis cette course en question, tandis que les pouliches préparent et visent le prix de Diane, les deux épreuves références pour cette génération, deux courses de Groupe I disputées au mois de juin sur la piste de Chantilly. Quant aux aînés, ils passent souvent au printemps par le prix Ganay, avant de se voir offrir plusieurs possibilités de préparation, divers groupes sur distances intermédiaires ou longues pouvant leur permettre de se jauger. Citons également les Grand Prix de Saint-Cloud ou le Grand Prix de Paris parmi ces courses pouvant mener à l’Arc. Ensuite, la filière française passe par le grand week-end des préparatoires, un week-end se disputant environ un mois avant le grand rendez-vous où se disputent les prix Niel, Vermeille et Foy, trois courses références s’il en est. De  leur côté, les « visiteurs », suivant leur provenance, possèdent eux aussi plusieurs options. Les plus connues se déroulent du côté des Britanniques avec de nombreux Groupes I pour 3 ans, les derby, et leurs aînés, notamment sur les pistes de York, Epsom ou Newmarket par exemple.

Les records de l’Arc de Triomphe

Chevaux (2 victoires ) :
Ksar vainqueur en 1921 et 1922
Motrico vainqueur en 1930 et 1932
Corrida vainqueur en 1936 et 1937
Tantième vainqueur en 1950 et 1951
Ribot vainqueur en 1955 et 1956
Alleged vainqueur en 1977 et 1978
Trêve vainqueur en 2013 et 2014

Entraîneur (7 victoires) A Fabre : Trempolino (1987), Subotica (1992), Carnegie (1994), Peintre Célèbre (1997), Sagamix (1998), Hurricane Run (2005), Rail Link (2006)

Jockeys (4 victoires) :
Jacques Doyasbère vainqueur avec Djebel (1942), Ardan (1944), Tantième (1950, 1951)
Freddy Head vainqueur avec Bon Mot (1966), San San (1972), Ivanjica (1976), Three Troikas (1979)
Yves Saint-Martin vainqueur avec Sassafras (1970), Allez France (1974), Akiyda (1982), Sagace (1984)
Pat Eddery vainqueur avec Detroit (1980), Rainbow Quest (1985), Dancing Brave (1986), Trempolino (1987)
Olivier Peslier vainqueur avec Helissio (1996), Peintre Célèbre (1997), Sagamix (1998), Solemia (2012)
Thierry Jarnet vainqueur avec Subotica (1992), Carnegie (1995), Trêve (2013, 2014)

Propriétaire (6 victoires) : Marcel Boussac vainqueur avec Corrida (1936, 1937), Djebel (1942), Ardan (1944), Caracalla (1946), Coronation (1949)