FAÎTES VOTRE ACHAT PAR ALLOPASS POUR ACCEDER AUX PRONOSTICS !
 

comment debuter

Présentation :

Créé en 1920, le Prix de l'Arc de Triomphe est un monument des courses hippiques. Considéré comme le Championnat du Monde des pur-sang, il se déroule chaque année le premier dimanche du mois d’octobre sur l’hippodrome de Longchamp (il aura cependant lieu à Chantilly en 2016 et 2017 pour cause de rénovation du vénérable hippodrome du Bois de Boulogne).

Conditions de course et préparatoires :

Le Prix de l'Arc de Triomphe est une course internationale de Groupe I offrant une allocation totale de 5.000.000 d’euros. Ce tournoi est réservé aux chevaux âgés de 3 ans et plus, hongres exclus, et se dispute sur les 2.400 mètres de la grande piste de Longchamp (Chantilly en 2016 et 2017, voir plus haut). Selon le règlement, les 3 ans doivent porter 56 kilos et les aînés 3,5 kilos de plus, soit 59,5 kilos. Les femelles bénéficient d’un avantage de 1,5 kilo par rapport aux mâles de leur classe d’âge.

En France, le parcours pour les 3 ans menant au Prix de l'Arc de Triomphe débute traditionnellement à la belle saison par les Prix de Diane (pouliches) et Prix du Jockey Club (poulains), tous deux désormais courus sur 2100 mètres. Poulains et pouliches "classiques" peuvent ensuite s’affronter quelques semaines plus tard lors du Grand Prix de Paris (bien que ce dernier soit la chasse gardée des mâles, aucune femelle ne l’ayant emporté depuis 1949). Début septembre et à trois semaines du grand jour, poulains et pouliches se préparent théoriquement au travers des Prix Vermeille (les pouliches affrontant alors leurs aînées) et Prix Niel (poulains).

Côté chevaux d’âge (4 ans et +), plusieurs épreuves intéressent le Prix de l’Arc de Triomphe tout au long de la saison, comme les Prix Ganay (fin avril début mai), Prix Corrida, Grand Prix de Chantilly, Grand Prix de Saint-Cloud, Grand Prix de Deauville, alors que la traditionnelle course préparatoire pour chevaux d’âge trois semaines avant l’Arc est le Prix Foy.

À l’étranger, de nombreuses grandes épreuves peuvent mener au Prix de l'Arc de Triomphe, comme le Derby d’Epsom (l’équivalent de notre Prix du Jockey Club), les King George VI and Queen Elizabeth Stakes (juillet), le Grand Prix de Baden-Baden mais aussi les Irish Champion Stakes, pour ne citer que les plus connus.

Les chevaux :

Sept chevaux sont parvenus à gagner deux fois le Prix de l'Arc de Triomphe : Ksar (1921 et 1922), Motrico (1930 et 1932), Corrida (1936 et 1937), Tantième (1950 et 1951), Ribot (1955 et 1956) Alleged (1977 et 1978) et Trêve (2013 et 2014). Parmi les autres chevaux de légende ayant marqué cette course prestigieuse, on peut citer Sea Bird (1965), Mill Reef (1971), Allez France (1974), Urban Sea (1993), Helissio (1996), Peintre Célèbre (1997), Montjeu (1999), Dalakhani (2003), Zarkava (2008), Sea The Stars (2009), et Trêve (2013 et 2014).

Les hommes :

Six fois vainqueur, Marcel Boussac est le propriétaire le plus titré. Chez les entraîneurs, le record appartient à André Fabre avec sept victoires. Sept jockeys se partagent la première place avec quatre succès chacun : Jacques Doyasbère, Freddy Head, Yves Saint-Martin, Pat Eddery, Olivier Peslier, Thierry Jarnet et Frankie Dettori, ces trois derniers étant toujours actif.

Record de l’épreuve :

Le record de l’épreuve appartient à la jument allemande Danedream, lauréate du Prix de l'Arc de Triomphe 2011 en 2’24’’49.

Médiatisation et sponsor :

Le Prix de l'Arc de Triomphe fait l’objet d’une couverture médiatique hors norme. Il est diffusé dans plus de 200 pays et de nombreux journalistes du monde entier font le déplacement à Longchamp le jour de l’événement. En moyenne 50 000 personnes sont présentes pour assister à cette course légendaire et font résonner les tribunes au moment de l’ouverture des stalles de départ. Depuis 2008, le Prix de l'Arc de Triomphe est sponsorisé par le Qatar, ce qui a permis de porter son allocation de 2 à 5 millions d’euros. Ce partenariat court jusqu’en 2022, ayant été prolongé en juin 2010. Le Prix de l'Arc de Triomphe est la troisième course la plus richement dotée au monde après la Dubaï World Cup et la Japan Cup.